La bibliothèque du Musée des Arts Décoratifs

Après neuf mois de réaménagement, la bibliothèque du Musée des Arts Décoratifs, située 111 rue de Rivoli à Paris, a rouvert ses portes lundi 4 mars 2019. Ce pôle patrimonial et documentaire accueille à nouveau son public dans des espaces réaménagés pour une meilleure conservation des collections, tout en offrant de nouvelles modalités de consultation avec un accès facilité à l’ensemble des ressources documentaires du musée.

La bibliothèque en quelques mots ?

Fondée en 1864 par l’Union Centrale des arts décoratifs, la bibliothèque du Musée des Arts Décoratifs (MAD) est un lieu de référence et de recherche pour un large public d’étudiants, d’historiens et de critiques d’art mais aussi d’architectes, graphistes, designers, stylistes, décorateurs de théâtre, experts, commissaires-priseurs ou de simples amateurs.

Elle possède un fonds riche de 300 000 documents allant du XVIe jusqu'au XXIe siècle. : 90 000 livres imprimés, 45 000 catalogues d’expositions, 3 400 titres de périodiques (et 60 000 articles dépouillés), plus de 67 000 catalogues de vente du XVIIIe siècle à nos jours, des milliers d’éphémères, d’estampes, de photographies (900 photographies du fonds d’atelier de Henry Le Secq, 1200 photographies d’Eugène Atget, mais aussi des photographies signées de Adolphe Giraudon, Durandelle, Paul Nadar, Charles Marville, Hugues Krafft, Leopold Reutlinger), d’archives (archives historiques du MAD et archives privées dons de créateurs, collectionneurs, chercheurs et amateurs) et de dossiers documentaires.

La bibliothèque abrite également une encyclopédie par l’image, la collection Maciet (du nom de son créateur Jules Maciet 1846-1911), qui réunit en 4 729 albums plus d’un millions de documents : gravures, photographies, éphémères, documents de toutes provenances tirés de catalogues, livres et revues, classés méthodiquement dans l’esprit encyclopédique du XIXe siècle au sein de 493 thèmes. Certaines séries ont été alimentées jusqu'en 1996 : Mode, Écriture et imprimerie, Mobilier, Orfèvrerie… Grâce à plusieurs campagnes de numérisation, actuellement plus de 250 000 images de la collection sont en ligne.

Salle de lecture de la bibliothèque du Musée des Arts Décoratifs
Salle de lecture de la bibliothèque du Musée des Arts Décoratifs

Quels sont les domaines de vos collections ?

Les collections de la bibliothèque du Musée des Arts Décoratifs sont spécialisées en arts décoratifs, arts graphiques, design, costume et mode, publicité, architecture et arts des jardins.

Parmi ses fonds anciens les plus prestigieux, la bibliothèque compte une riche collection de 242 ouvrages d’architecture (dont de nombreux traités italiens de la Renaissance complétés de recueils d’art décoratif du XVIe au XVIIIe siècles et de gravures dispersées dans la collection Maciet), un fonds remarquable de livres de fêtes qui décrivent les mariages, entrées solennelles et autres cérémonies en l’honneur des souverains, un fonds de guides et descriptions de voyages, un fonds de recueils de modèles, dont certains eurent pour auteurs les fondateurs de l’Union centrale des beaux-arts appliqués à l’industrie, comme Ernest Guichard (premier président et instigateur de l’Union centrale des beaux-arts appliqués à l’industrie), Ernest Lefébure, Jacques-Simon Sajou ou Charles-Ernest Clerget.

Les dossiers d'œuvre, les dossiers documentaires monographiques ou thématiques documentent les collections du musée des Arts Décoratifs du Moyen-âge à nos jours en passant par le design, la création en matière de verre, de jouet, de mode et de textile, de publicité et de graphisme.

Les archives de l’Union Centrale des Arts Décoratifs (UCAD), devenue Les Arts Décoratifs et aujourd’hui le MAD, sont les documents produits et reçus par cette association dans le cadre de ses activités. Ils permettent de retracer son histoire et son évolution de ses origines jusqu’en 1993.

Les archives privées conservées par le MAD sont d’origines très diverses et représentent des sources d’information souvent uniques sur les arts décoratifs en France. Les sujets sont multiples et abordent : l’architecture et le design (Marcel Gascoin, René Herbst et l’Union des artistes modernes, Jean Royère, Roger Tallon,...), la publicité et le graphisme (Jean Carlu, agence Yves Alexandre,..), la mode et le textile (Poppy Moreni, François Boucher,...), les jouets (Solido,...).

Quels réaménagements avez-vous opérés pendant ces neuf mois de chantier ?

Depuis le 4 mars 2019 , la bibliothèque du Musée des Arts Décoratifs, située 111 rue de Rivoli à Paris, accueille à nouveau son public dans des espaces réaménagés. Ce nouveau pôle patrimonial et documentaire est issu du regroupement de plusieurs entités : le service de documentation du musée, la bibliothèque, les archives et le pôle du numérique documentaire.

Durant les mois de fermeture, le travail des équipes a porté essentiellement sur deux chantiers : l’enrichissement du catalogue (par le signalement systématique des ouvrages issus des collections du centre de documentation et l’import de nombreuses numérisations patrimoniales) et l’ouverture de nouveaux espaces au public.

Ces deux chantiers ont nécessité un premier travail de tri et d’expertise dans les magasins et réserves de la bibliothèque et du centre de documentation. Une partie des ouvrages conservés au centre de documentation a rejoint les nouveaux espaces en libre-accès aménagés dans deux alcôves attenantes à la salle de lecture de la bibliothèque tandis qu'un regroupement d’une partie des réserves documentaires a été orchestré.

La salle dite du Cabinet de l’amateur a entièrement été repensée et rénovée pour accueillir les chercheurs sur rendez-vous dans un nouvel espace adapté aux consultations des archives et des dossiers documentaires. Située elle aussi dans l’enceinte de la bibliothèque, elle permet désormais au chercheur d’avoir accès à l’ensemble des ressources documentaires du MAD en un lieu unique.

La salle dite du Cabinet de l’amateur
La salle dite du Cabinet de l’amateur

Quelles sont les nouvelles modalités de consultation des collections ?

Les rénovations architecturales permettent aux usagers de consulter en un même espace, les livres, les périodiques et éphémères, les archives et dossiers documentaires, le portail documentaire et la base des œuvres.

Outre les albums de la collection iconographique Maciet, un ensemble de plus de 8 000 livres faisant la part belle aux publications actuelles dans les domaines de la mode et du design, l’intégralité des catalogues d’exposition du Musée des Arts décoratifs et les fascicules de l’année en cours de 60 titres de périodiques sont désormais en libre accès.

Ouvrages en libre accès
Ouvrages en libre accès

Les conditions d’accès restent inchangées : les collections sont accessibles à tout public après inscription.

Tarifs

20€/an particuliers (professionnels, experts, amateurs, ..), 10€/an étudiants, 5€/mois : visite ponctuelle. La gratuité est accordée aux demandeurs d’emploi, personnel scientifique des archives, bibliothèques et des musées français, personnel du Ministère de la culture et de la Communication, étudiants et enseignants de l’école Camondo et des Ateliers du Carrousel, les amis du MAD.

NB : l’accès aux archives et aux dossiers documentaires est gratuit.

Horaires

La salle de lecture est ouverte les lundis et jeudis de 13h à 18h et les mardis, mercredis et vendredi de 10h à 18h.

Le Cabinet de l’amateur, salle de consultation sur rendez-vous des archives et dossiers documentaires est ouvert du lundi au vendredi de 13h à 17h30.

 

Lysiane Allinieu-Thévenin 
responsable de la bibliothèque du Musée des Arts Décoratifs

 

Publié par Ludivine SCHOTT le 28 mai 2019 à 15:00

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires