Dak'art, la biennale de Dakar consacrée à l'art africain contemporainLa bibliothèque complète ses collections !

Couverture du catalogue consacré à la 12e biennale de Dakar en 2016 : Simon Njami (éd.), La Cité dans le jour bleu : réenchantements, Bielefeld, Kerber Verlag, 2016 (vol. 1)

Grâce aux recherches assidues de notre fournisseur (et il faut bien le dire, à notre entêtement), nous venons de recevoir plusieurs catalogues de Dak'art, la biennale d'art contemporain de Dakar. Ces publications nous faisaient cruellement défaut car les catalogues des biennales ont ceci de particulier qu'à l'image des biennales elles-mêmes, leur existence ou leur pérennité n'est jamais assurée. Les tirages sont plus ou moins importants selon la notoriété de la biennale et le rythme des manifestations... À titre d'exemple, bien que la biennale existe depuis 1990, il n'y a pas eu de biennale de Dakar en 1994. Inutile donc de chercher à s'en procurer le catalogue ! Pour compliquer les choses, les éditeurs sont souvent différents d'une manifestation à une autre. Bref, le parcours est semé d'embûches pour conserver la trace de ces événements artistiques pourtant essentiels.

La biennale de Dak'art : présentation

Dak’Art est la toute première biennale d’art contemporain du continent africain. Elle est consacrée aux artistes africains et issus de la diaspora. Elle reste aujourd’hui la principale manifestation africaine dédiée à la création contemporaine. Initiée par le ministère de la culture et de la communication du Sénégal, la première manifestation organisée en 1990 était consacrée à la littérature. Dès 1992, la deuxième édition et les suivantes sont dédiées aux arts visuels. Le catalogue de cette dernière figure parmi nos récentes acquisitions :

Couverture de l'ouvrage suivant : Dakar 1992 : biennale internationale des arts, Nuit et Jour, 1992, Beaux-Arts Magazine hors série  n° 1584
Dakar 1992 : biennale internationale des arts, Nuit et Jour, 1992, Beaux-Arts Magazine hors série n° 1584

Ainsi que le catalogue de la biennale de l'an 2000 :

Couverture de l'ouvrage suivant : Dak'art 2000 : biennale de l'art africain contemporain : Dakar, 5 mai-5 juin 2000, E. Koehler, 2000
Dak'art 2000 : biennale de l'art africain contemporain : Dakar, 5 mai-5 juin 2000, E. Koehler, 2000

Et celui de la biennale organisée en 2014:

Couverture de l'ouvrage suivant : Aliou Ndiaye (éd.), 11e biennale de l'art Africain contemporain, Secrétariat général de la biennale des arts, 2014
Aliou Ndiaye (éd.), 11e biennale de l'art Africain contemporain, Secrétariat général de la biennale des arts, 2014
 

Notons qu'à ce jour, nous sommes la seule bibliothèque en France à le posséder !

Dak'art 2016 : la consécration

Dak'art 2016, l'édition de la consécration, est intitulée « La Cité dans le jour bleu » par Simon Njami , commissaire de la biennale, en référence à un poème de Léopold Sédar Senghor :

« Ta voix nous dit la république, que nous dresserons la cité dans le jour bleu : dans l’égalité des peuples fraternels. Et nous répondons : présents, O Guelowâr ».

La principale exposition, intitulée « Réenchantements », entend montrer une Afrique et des Africains dont l'objectif est de réenchanter le monde. Avec 66 artistes réunis pour l'occasion, malgré les réserves émises à juste titre par certains et les limites structurelles rencontrées, c'est un pari réussi ! On y a remarqué particulièrement l'installation de Kader Attia  « Les Rhizomes infinis de la révolution ». À noter que ce dernier a reçu  en octobre dernier le prix Marcel Duchamp 2016. Les installations de Bili Bidjocka ont également retenu l'attention tout comme les œuvres de Mimi Cherono Ng’Ok, Nabil Boutros… pour ne citer que ceux-là.

Parmi les nombreux espaces off, l'exposition « Enchantement-Mers mortelles » d’Aïssa Dione, elle-même artiste et conceptrice de tissus, redonnent envie de peinture avec la présentation de ses jeunes artistes. On y trouve, entre autres, Omar Ba, Patrick Joel Tatcheda et les vidéos d’Adad Hannah et Emmanuel Trousse, tout comme les collages de Soly Cissé  présentés à l’Atelier Céramiques Almadies de Mauro Petroni, sculpteur italien installé à Dakar. Au Village des Arts, la magie de la « Cour de Joe Ouakam » (aussi appelé Issa Samb) est toujours présente et ouverte à qui sait y pénétrer. L’esprit y règne, le même depuis plus de vingt ans, toujours aussi inspiré et inspirant. L'ouvrage Parole ! Parole ? Parole ! : Issa Samb et la forme indéchiffrable, disponible à la bibliothèque, permet de découvrir son univers.

La biennale est accompagnée d'une belle et conséquente publication en deux volumes : « Réenchantements » et « Contours » :

Couverture de l'ouvrage suivant paru pour la 12e biennale de Dakar en 2016 : Simon Njami (éd.), La Cité dans le jour bleu : réenchantements, Bielefeld, Kerber Verlag, 2016 (vol. 1)
Simon Njami (éd.), La Cité dans le jour bleu : réenchantements, Bielefeld, Kerber Verlag, 2016

Couverture de l'ouvrage suivant paru pour la 12e biennale de Dakar en 2016 : Simon Njami (éd.), La Cité dans le jour bleu : contours, Bielefeld, Kerber Verlag, 2016 (vol. 2)
Simon Njami (éd.), La Cité dans le jour bleu : contours, Bielefeld, Kerber Verlag, 2016

Il nous manque encore les catalogues des éditions 1996 et 1998. Pour patienter, vous pourrez toujours consulter les rencontres et échanges qui ont eu lieu autour de ces deux biennales et qui ont fait l'objet des publications suivantes :

Couverture de l'ouvrage suivant : La création artistique africaine et le marché international de l'art (actes des rencontres et échanges de Dak'art 96), Secrétariat général de la biennale des arts, 1998
La création artistique africaine et le marché international de l'art (actes des rencontres et échanges de Dak'art 96), Secrétariat général de la biennale des arts, 1998

Couverture de l'ouvrage suivant : Management de l'art africain contemporain : la biennale de l'art africain contemporain (actes des rencontres et échanges de la biennale Dak'Art5 98), Conseil scientifique de la biennale de l'art africain contemporain, 1998
Management de l'art africain contemporain : la biennale de l'art africain contemporain (actes de la biennale Dak'Art 98), Conseil scientifique de la biennale de l'art africain contemporain, 1998

Nous profitons de ce billet pour lancer un appel à de généreux donateurs ! N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez nous faire don de telles publications, qu'il est souvent difficile de se procurer par les circuits de commercialisation classiques.

Anne Delima

Service du développement des collections

Publié par Claire Couet le 24 janvier 2017 à 10:15

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Sous les coupoles

Bienvenue sur le blog de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art

Lire la suite

Suivez-nous

Archives