Céline Cachaud et la miniature européenne

Portrait de Céline Cachaud

Céline Cachaud est actuellement étudiante de master 1 en Études européennes, méditerranéennes et asiatiques à l’École pratique des hautes études (EPHE), mention Histoire de l'art.

Elle possède depuis peu un carnet de recherche en ligne où vous pouvez suivre l'avancée de ses travaux, qui portent notamment sur le miniaturiste Nicholas Hilliard (1547-1619).

Elle est également la fondatrice et la rédactrice en chef de l'excellent blog d'histoire de l'art Un Art Anglais.

Vous-même en quelques mots ?

Je m’appelle Céline Cachaud, j’ai 25 ans. Diplômée de premier cycle de l’École du Louvre, j'étudie à l'EPHE sous la direction de Sabine Frommel, directrice d’étude de la chaire Histoire de l’art de la Renaissance. Je souhaite me spécialiser dans la miniature européenne du XVIe siècle.

Votre fréquentation de la bibliothèque ?

Je viens assez régulièrement, en moyenne une fois toutes les deux semaines, principalement pour consulter des ouvrages difficiles d’accès dans d’autres bibliothèques, et les dernières revues scientifiques.

Votre place préférée ?

Je n’ai pas encore de numéro préféré mais j’aime bien me retrouver dans les places près de la banque d’information où tout est facilement accessible sans déranger tout le monde par des allées et venues.

Un souvenir insolite de la salle de lecture ?

Le jour où la bibliothèque a annoncé l’arrivée de couvertures polaires pour avoir chaud. C’était vraiment une idée brillante et écologique !

Une grande trouvaille dans les collections ?

J’ai trouvé de nombreux ouvrages, notamment des catalogues de vente et de collections, introuvables ailleurs. J’y ai aussi trouvé le seul article traitant des deux miniatures sur lesquelles je travaille en ce moment et que je n’avais trouvé nulle part ailleurs.

Votre sujet du moment ?

Je travaille dans mon mémoire de M1 sur deux miniatures conservées au musée du Louvre (MI 1096 et MI 1097). Ce mémoire s’inscrit dans une recherche plus vaste concernant le séjour en France entre 1576 et 1578 de Nicholas Hilliard, le miniaturiste que j'étudie. Cette recherche a pour but d’améliorer les connaissances sur cette période mal connue de l’artiste et de réévaluer les conséquences qu'elle a eues sur sa carrière à son retour, mais aussi les conséquences pour les miniaturistes français et la production de miniatures à la fin du XVIe siècle.

Vos souhaits pour l'avenir de la Bibliothèque ?

J’aime beaucoup cette bibliothèque et j’y vais dès que j’en ai besoin. J’avoue cependant que je ne la côtoie que si j’en ai véritablement besoin et si je ne trouve pas les ouvrages ailleurs car le nombre de places est assez limité et qu’après 10h30, il est quasiment impossible d’avoir une place. J’espère qu’à l’avenir, il y aura plus de places disponibles. J’espère aussi qu’elle sera mieux chauffée l’hiver prochain, mais au pire, il y aura les couvertures !

 

Propos recueillis par Béatrice Guillier

Service du Patrimoine

Publié par Béatrice Guillier le 10 mai 2016 à 10:15

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Sous les coupoles

Bienvenue sur le blog de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art

Lire la suite

Suivez-nous

Archives