Démarrer sur Twitter en histoire de l'art et archéologieSélections par la bibliothèque de l'INHA

Photographie de profil de la bibliothèque de l'INHA sur Twitter

Twitter est un réseau social qui vous permet de publier sur le web - dans la limite de 140 caractères - un contenu éditorial. Créé en 2006, il est devenu en quelques années l'un des réseaux les plus importants et rapides d'échange d'informations. Aujourd'hui, de nombreux historiens de l'art sont inscrits sur cette plateforme.

Mais Twitter est aussi déroutant au premier abord : parfois on essaie, on crée un compte, puis on abandonne. Et parce qu'il faut pratiquer vraiment pour en comprendre le sens, nous vous proposons quelques pistes pour commencer.

Selon vos attentes, vos centres d'intérêt, voici donc des sélections (évidemment subjectives !) de comptes à suivre, qui vous donneront un premier aperçu de ce que Twitter peut vous apporter (ou pas), en tant qu'historien de l'art ou archéologue.

S'inscrire sur Twitter : mode d'emploi

Pourquoi s'inscrire sur Twitter ?

Twitter est bon moyen pour :

  • suivre de près les actualités de domaines très spécialisés ; contrairement à d'autres réseaux sociaux, il n'y a pas de nécessaire réciprocité dans les abonnements, vous choisissez de suivre les comptes qui vous intéressent ;
  • être rapidement en contact avec les acteurs du monde de la recherche et du patrimoine : de très nombreux conservateurs, chercheurs, historiens de l'art et archéologues, ainsi que des institutions patrimoniales et de recherche y sont présents.

Cependant, Twitter est aussi un défi, parfois chronophage ! Avant de vous inscrire, nous vous conseillons avant tout de vous poser quelques questions : pourquoi m'inscris-je sur Twitter ? Est-ce pour être au courant des actualités des institutions ou est-ce pour promouvoir mon travail, voire les deux ? Est-ce un profil public ou privé ? Vais-je parler de mon travail ou de mon temps libre ? Mon temps libre est-il en lien avec mon travail ? Les réponses à ces questions vous permettront de mettre en place une ligne éditoriale.

Celle-ci sera aussi conditionnée par votre photographie de profil, indispensable, et votre description, petit texte que nous vous conseillons de rédiger soigneusement : en effet, ce sera la première impression que vos futurs abonnés auront de vous, et qui pourra les inciter à vous suivre.

Ainsi, si vous écrivez dans votre biographie que vous êtes conservateur, ou chercheur, etc., vous êtes susceptible d'être contacté pour des relations professionnelles, par exemple des propositions de collaborations. À l'inverse, si vous écrivez que vous êtes passionné de musique rock et de cuisine asiatique, votre compte sera considéré comme privé. Il est déconseillé de contacter un professionnel par Twitter si sa description n'indique pas sa profession. Préférez le mail que vous pourrez facilement trouver sur le site de l'institution dans laquelle il travaille.

Pour vos contenus, soignez votre orthographe et votre syntaxe, ce sera apprécié par vos abonnés et vous aurez plus de chance d'être suivi, voire même « retweeté » par de grandes institutions, ce qui permettra de faire connaître largement votre compte et d'accroître votre audience. N'hésitez pas à ajouter quelques « hashtags » de circonstance (par exemple #HumaNum si vous parlez d'humanités numériques) pour améliorer la visibilité de votre contenu.

Pour commencer, le mieux est de suivre quelques comptes dans le domaine qui vous intéresse. En lisant leurs contributions, vous découvrirez, de fil en aiguille, d'autres comptes aux thématiques liées, et enrichirez ainsi votre veille. Ceci vous permettra aussi de vous familiariser avec les subtilités des usages sur ce réseau social, et, à votre tour, si vous le souhaitez, d'entrer dans la danse !

Quelques idées de comptes à suivre

Nous vous proposons dans ce billet quelques idées de comptes à suivre sur Twitter pour commencer à découvrir ce réseau et ses potentialités. Ces sélections sont restreintes et subjectives : avant tout, nous avons souhaité illustrer ici la diversité des personnes, institutions, et contenus que l'on trouve sur le réseau, à travers des exemples représentatifs. Ces sélections sont complémentaires des listes bien plus complètes que nous vous proposons sur notre compte Twitter.

Lecteurs, n'hésitez pas à nous suggérer de nouveaux comptes à ajouter à nos listes, notre veille n'en sera que plus pertinente !

L'INHA, la galerie Colbert et les comptes institutionnels

Depuis mars 2015, la bibliothèque a son compte Twitter, @INHA_bib.

Nous y relayons :

  • nos actualités ;
  • nos dernières publications sur ce blog  ;
  • notre veille sur l'actualité des bibliothèques d'art, en France et à l'étranger...
  • ... et aussi, sur les ressources numériques utiles aux historiens de l'art et aux archéologues (bases de données, fonds d'archives, outils et bibliothèques numériques).

Notre compte est complémentaire de celui de l'INHA où vous pouvez suivre les actualités de l'institut, ses événements et publications à venir.

Au sein de la galerie Colbert, citons aussi le compte de la bibliothèque Gernet-Glotz, consacrée à l'histoire ancienne, et qui partage notre catalogue.

Voici quelques comptes institutionnels qui complètent ces premiers jalons :

Retrouvez-les sur Twitter : @MinistereCC @centrechastel @ED441_Histo_art et @Inp_patrimoine

Des bibliothèques et services d'archives

Les bibliothèques sont de plus en plus nombreuses à rejoindre la communauté. Twitter leur permet de mettre en valeur leurs fonds, notamment leurs collections patrimoniales, des ressources numériques, ou encore les événements qu'elles organisent (conférences, lectures, etc.)

 

 

Retrouvez-les sur Twitter : @BiblioChateau, @Bibliostoriae @laBnF, @bibforney, @bsaLille3, @B_U_LA_C et @theUL, @SILibraries @Warburg_Library, @UofGlasgowASC

Et, pour aller plus loin, découvrez sur Twitter notre liste « Bibliothèques ».

Les services d'archives proposent également des contenus intéressants, souvent en lien avec la numérisation de leurs fonds. Ils communiquent aussi sur leurs actualités, expositions, conférences, etc. En France, les comptes les plus suivis sont ceux des Archives nationales, et des Archives de France . Des services d'archives territoriales, par exemple les archives municipales de Beaune ou de Bordeaux, se sont également lancés sur le réseau. À l'étranger, nous pouvons notamment citer les Archives nationales britanniques ou National Archives .

Des ressources numérisées

Il existe sur Twitter de nombreux comptes dédiés à des ressources numérisées ou à des bibliothèques numériques. Ces comptes ont en général pour but premier de valoriser les collections numérisées, mais aussi d'annoncer des événements autour du patrimoine et du numérique.

En France, Gallica, le compte de la bibliothèque numérique de la BnF, est évidemment un incontournable pour commencer, de même, qu'au niveau européen, celui d'Europeana. Enfin, Artstor vous propose des ressources spécialisées en histoire de l'art.

Certaines bibliothèques proposent des comptes dédiés à leurs fonds numérisés, par exemple la bibliothèque municipale de Lyon (Numelyo), celle de Rennes (Tablettes Rennaises), ou encore, les bibliothèques universitaires de Bordeaux (Babord-Num). À noter enfin, le compte Mémoire vive Besançon, qui rassemble le patrimoine numérisé de Besançon fédérant les ressources des archives, musées et bibliothèque de la ville.

Et, pour aller plus loin, découvrez sur Twitter notre liste « Ressources numériques ».

Des musées en France et ailleurs

Un très grand nombre de musées ont un compte sur Twitter. En plus des informations sur leurs actualités et leurs collections, ils y montrent souvent des images de leurs coulisses, grâce au mot-dièse #Jourdefermeture. Des événements peuvent avoir lieu sur leur compte : des vidéos en live lors de l'ouverture d'une exposition ou encore, des sessions de questions/réponses avec un conservateur grâce au mot-dièse #AskACurator. Les community managers des musées rivalisent de créativité pour faire vivre leur compte et attirer de plus en plus d'abonnés. Un article vous indique ici le top 100 des musées les plus suivis. Parmi les incontournables, vous y retrouvez bien sûr le musée du Louvre, le musée d'Orsay ou encore, le Metropolitan Museum of Art.

Ensuite, nous vous proposons quelques autres comptes de musées et monuments français et étrangers, sélectionnés en fonction de la richesse et de la diversité des contenus qu'ils proposent et relaient :

 

 

Retrouvez-les sur Twitter : @mbabx, @mbalyon, @museecluny, @museecj, @quaibranly et @artinstitutechi, @britishmuseum, @mcqorg, @museiincomune, @museodelprado, @NatMus_SWE.

À noter : l'École du Louvre est aussi sur Twitter. Et, pour aller plus loin, découvrez notre liste « Musées et monuments ».

S'informer sur Twitter

Enfin, la dernière catégorie de comptes que nous vous proposons est celle de sites d'informations, revues, radios, etc. La plupart publient régulièrement tout au long de la journée les actualités du monde de l'art et de la culture. Nous vous conseillons de créer une liste où vous pourrez retrouver toutes ces informations dans un même fil d'actualité.

Retrouvez-les sur Twitter : @BurlingtonMag, @exponaute, @franceculture, @JDAofficiel, @MuseumID et @noto_revue

Des comptes thématiques

Selon la période chronologique qui vous intéresse, divers comptes de personnes et d'institutions peuvent vous concerner. Ils relaieront par exemple des appels à communication, des publications, ou encore, des ressources à connaître.

Ci-dessous, vous trouverez donc des sélections de comptes Twitter, mêlant personnes physiques et institutions, en rapport avec l'archéologie et l'antiquité, le Moyen Âge, l'époque moderne et l'époque contemporaine.

 

 

 

 

Retrouvez-les sur Twitter : @bsaLille3, @iconem, @inrap, @Archeonationale, @scribeaccroupi ; @biblissima, @BLMedieval, @gothicivories, @MaxenceHermant, @TourJSP ; @CVersailles, @Cornucopia16, @grham_, @guillaumekdd, @chateau_ecouen et @1920_AC, @CNAPfr, @FondationLV, @paulperr1, @TerraAmArt

Et, pour aller plus loin, découvrez nos listes « Antiquité et archéologie », « Moyen Âge », « Époque moderne », « Époque contemporaine ».

Des personnes à suivre

Le charme de Twitter réside dans la richesse des interactions qu'il permet. De nombreux historiens de l'art ont investi le réseau et y font entendre une musique plus personnelle que celle des grandes institutions. Certains vous y proposent une veille spécialisée : par exemple, Sabine Berger relaie une riche sélection de ressources utiles aux historiens de l'art, ou encore, Antoine Courtin présente des projets liés aux Digital Humanities en histoire de l'art.

D'autres personnes vous proposent de les suivre dans leurs découvertes personnelles, voyages, et/ou émotions esthétiques, au rythme des événements culturels. Vous pouvez ainsi, entre autres, choisir de suivre l'actualité des dernières expositions avec Adrien Goetz, parcourir avec passion les ventes aux enchères avec Alexandre Lafore, découvrir les trésors du Louvre avec le Scribe accroupi, suivre les manifestations d'art contemporain (mais pas seulement) avec Ronan Bretel... N'oublions pas non plus de citer ici les inlassables pérégrinations de Johanna Daniel (Peccadille), les découvertes de Nicolas Alpach, entre Europe et Asie, ou encore, les explorations du patrimoine des Pays-de-Loire par William Chevillon.

Enfin, il est noter que les comptes très largement suivis de Louvre pour tous et La Tribune de l'art sont également des lieux de discussions et de débats animés.

En savoir plus

Certains événements ont lieu uniquement sur Twitter. C'est le cas notamment de la Museum Week , événement annuel dont la prochaine édition aura lieu en juin 2017. Pendant une semaine, les musées du monde entier proposent des contenus selon un thème choisi, « s'affrontent » entre eux et invitent leurs abonnés à partager leurs meilleurs souvenirs de leurs visites.

De nombreux événements réels ont aussi leur compte Twitter : les Journées du patrimoine, les Journées nationales de l'archéologie, la Nuit des musées ou encore, le Festival d'histoire de l'art.

Céline Cachaud et Lucie Fléjou
Service du patrimoine

Publié par Céline Cachaud le 10 mars 2017 à 13:45

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Sous les coupoles

Bienvenue sur le blog de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art

Lire la suite

Suivez-nous

Archives