Journées européennes du Patrimoine 2017Exposition "Jeunesse et patrimoine"

Mary Cassatt, Jeune mère dans un parc devant un bassin

À l’occasion des journées du Patrimoine, l’INHA organise un ensemble de festivités durant le weekend des 16-17 septembre prochains.

Pour sa part, la bibliothèque a l’habitude de présenter au public quelques documents tirés de ses collections. Depuis 1995, les journées du Patrimoine ont un thème annuel. Cette année, le thème fixé par le ministère de la Culture est « Jeunesse et patrimoine », et plus exactement la sensibilisation de la jeunesse au patrimoine et à l'histoire de l'art.

Pour illustrer ce thème, il a fallu ruser. La jeunesse, comme sujet de représentation, a toujours inspiré surabondamment les artistes. En revanche, la sensibilisation de la jeunesse au patrimoine est une préoccupation récente, qui n’a pas donné lieu à une production éditoriale notable avant les dernières décennies. Il existe cependant une tradition ancienne d’éducation patrimoniale et artistique de la jeunesse. Celle-ci se matérialise notamment dans deux types d’ouvrages : les guides de voyage, compagnons des jeunes gens des classes aisées des 16e-19e siècles effectuant leur Grand Tour, et les méthodes d’apprentissage du dessin, genre bien représenté du 16e au 20e siècle, s’adressant tantôt à ce même public privilégié, tantôt aux apprentis destinés à exercer un métier dans le domaine des arts décoratifs.

C’est ce dernier sujet que la bibliothèque a choisi d’évoquer, au travers de 15 documents répartis en 5 vitrines.

Mary Cassatt, Jeune mère dans un parc devant un bassin, [vers 1896-1898]
Mary Cassatt, Jeune mère dans un parc devant un bassin, eau-forte, pointe sèche et aquatinte en couleurs, [vers 1896-1898], bibliothèque de l’INHA, EM CASSATT 10. Cliché INHA

La première s’ouvre sur une très belle estampe de Mary Cassatt, Jeune mère dans un parc devant un bassin (vers 1896-1898). Elle nous parle de la petite enfance et de la transmission père/mère - enfant. Jeux et plaisirs de l’enfance de Jacques Stella, gravés par sa nièce Claudine Bouzonnet-Stella (1657), donnent une idée des loisirs de la jeunesse du temps de Louis XIV, où la culture artistique n’occupe que peu de place.

Dessin d'enfant (Louis XIV ?) sur les Balletti d’invenzione nella Finta pazza, [1645]
Dessin d'enfant (Louis XIV ?) sur les Balletti d’invenzione nella Finta pazza, [1645], de Giovanbattista Balbi, bibliothèque de l’INHA, 12 Res 333. Cliché INHA

La seconde vitrine met en scène le dessin d’enfant et sa formation (ou son formatage) par les adultes, des gribouillis attribués au jeune Louis XIV aux dessins d’écolier de Delacroix adolescent et aux Principes de dessin chargés de former la jeunesse au dessin. Ces principes mettent généralement l'accent sur la connaissance des proportions du corps humain et sur la copie de modèles, choisis parmi les œuvres des maîtres, plutôt que sur l'observation directe.

Jean Bourguet, Second livre de taille d’espargne, 1723
Jean Bourguet, Second livre de taille d’espargne et de bas-reliefs en esmail, ou noir d’escaille, bas-reliefs pour tabatieres et ouvrages d’orlogerie, 1723, bibliothèque de l’INHA, 8 Res 11. Cliché INHA

La troisième vitrine présente des principes de dessin du 18e siècle spécifiquement destinés aux apprentis : l’un traite du dessin d’orfèvrerie, l’autre du dessin d’ornement. La quatrième vitrine aborde la question de l’enseignement du dessin aux filles et aux jeunes femmes aux 18e et 19e siècles.

Edmond Bénard, Henry Mosler et ses élèves, [1880-1894]
Edmond Bénard, Henry Mosler et ses élèves, épreuve photographique sur papier albuminé, [1880-1894], bibliothèque de l’INHA, Fol Phot 39, t. 1, n° 10. Cliché INHA

La dernière vitrine, enfin, témoigne d’un renversement majeur survenu dans le domaine culturel au 19e siècle, et dans le domaine artistique dans la première moitié du 20e siècle : un regard nouveau porté sur l’activité artistique enfantine, le dessin d’enfant érigé en modèle par les mouvements modernistes, aboutissant dans les années 1960-1970 à une nouvelle pédagogie prenant en considération la créativité propre de l’enfant.

L’exposition sera visible dans l’allée centrale de la salle de lecture dimanche 17 septembre de 10 à 19 heures.

En savoir plus

Le service du Catalogue vous propose une petite orientation bibliographique.

Jérôme Delatour
Service du patrimoine

Publié par Jérôme Delatour le 14 septembre 2017 à 09:51

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Sous les coupoles

Bienvenue sur le blog de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art

Lire la suite

Suivez-nous

Archives