À quoi sert le signet de couleur glissé dans le livre qui vous a été communiqué ?Dans les coulisses de la bibliothèque

Signets dans les livres conservés en magasins, mars 2016. Cliché INHA

Depuis le mois de mars, la bibliothèque prépare physiquement les collections destinées à la nouvelle bibliothèque, dont l'ouverture est prévue pour la mi-décembre 2016. 165 000 documents vous seront alors proposés en accès libre.

Après le transfert et l'installation dans les futurs espaces, vous retrouverez ces livres et ces revues munis de nouvelles cotes. La société Nettec, avec ses jeunes collaborateurs coordonnés par un chef d'équipe expérimenté, a été retenue pour cette prestation qui durera six mois.

En quoi consiste leur travail ? Ils vérifient les documents par leur cote actuelle. Ils posent ensuite une nouvelle étiquette, avec la nouvelle cote, au dos de l'ouvrage. Ils insèrent un signet de couleur correspondant au document, qui permet de continuer à l'identifier par sa cote actuelle pour la communication aux lecteurs. Le début du titre du document et la future cote pour le libre-accès figurent aussi sur le signet.


Signets dans les ouvrages conservés en magasins, avril 2016. Cliché INHA

La couleur  d'un signet correspond à un ensemble documentaire du plan de classement du libre accès (signet rouge pour les arts décoratifs, rose pour la gravure, marron pour l'architecture...).  Enfin, l'ouvrage est retourné sur le rayonnage actuel, la partie visible du signet qui permet de le communiquer jusqu'à la fermeture en septembre. Il servira ensuite de repère pour le déménagement.

Au fil de son travail, l'équipe Nettec signale aux bibliothécaires les livres manquants, les livres communiqués, les livres abîmés, les erreurs. Ceux-ci prennent le relais pour rechercher les documents manquants ou communiqués aux lecteurs. Le service de la conservation prélève les documents abîmés pour les réparer.


Pose des nouvelles étiquettes des livres en galeries, mars 2016. Cliché Jean-Didier Méhu, Nettec

Lors du transfert, 4,7 km linéaires d'ouvrages seront ainsi prélevés dans tous les magasins et regroupés par signets, puis par ordre de classement plus précis. Lors de leur arrivée dans les nouveaux espaces, ils seront déposés dans les zones correspondantes, classés par cotes, exactement à l'emplacement du corpus dont ils relèvent.

Voilà pourquoi ces signets sont à remettre dans les livres, après consultation.  Ils sont très précieux pour le transfert et l'installation de ces documents que vous pourrez retrouver dès la fin de l'année 2016 dans la future bibliothèque.

 

Rosa Salesne-Blanco

Service des services aux publics

Publié par Rosa Salesne-Blanco le 27 avril 2016 à 17:20

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Sous les coupoles

Bienvenue sur le blog de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art

Lire la suite

Suivez-nous

Archives