Les collections spéciales à BAnQArt et patrimoine à Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Logo de l'institution BAnQ

Cumulant les missions exercées en France par la Bibliothèque nationale de France (BnF) et la Bibliothèque publique d'information (Bpi), Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) remplit le rôle d'une bibliothèque à la fois municipale, nationale et patrimoniale. Ces trois facettes sont incarnées par les deux divisions de la BAnQ : la Grande bibliothèque comme bibliothèque municipale, et la Collection nationale comme bibliothèque nationale et patrimoniale.  

BAnQ a pour mission de rassembler, conserver et diffuser le patrimoine documentaire québécois ou évoquant le Québec et travaille à démocratiser l'accès à la connaissance. Ces missions sont assurées par un réseau de douze établissements ouverts au public, présents sur l'ensemble du territoire québécois. Parmi les précieux ensembles que l'institution conserve, les collections spéciales, représentent une véritable richesse artistique et sont conservées à BAnQ - Rosemont Petite Patrie.

Quelques mots sur une institution nationale

L'histoire de Bibliothèque et Archives nationales du Québec trouve ses origines dans la première moitié du vingtième siècle, avec la création de deux grandes institutions nationales : les Archives nationales du Québec (ANQ), créées en 1920  pour conserver les archives publiques de l'Etat québécois et la Bibliothèque nationale du Québec (BNQ), créee en 1967 sur les fondations de la bibliothèque Saint-Sulpice. Le Règlement provincial sur le dépôt légal mis en place en 1968 oblige alors les éditeurs québécois à déposer à la BNQ deux exemplaires des œuvres imprimées (livres, brochures, journaux, revues, livres d'artistes et partitions musicales).

En 1992, le dépôt légal est étendu à de nouveaux documents par l'Assemblée nationale : estampes originales, affiches, reproductions d'œuvres d'art, cartes postales, enregistrements sonores, logiciels, documents électroniques et microéditions.

En 1997 avec le projet de créer une "grande bibliothèque du Québec", la Bibliothèque centrale de Montréal fusionne avec la BNQ et en 2005 le nouveau bâtiment de la BNQ est inauguré au centre-ville de Montréal. La nouvelle institution répond à une double mission patrimoniale et de lecture publique.

En 2006, la Bibliothèque nationale et les Archives nationales du Québec sont fusionnées et deviennent une seule et même institution : "Bibliothèque et Archives nationales du Québec" (BAnQ). L'édifice principal de BAnQ reste le bâtiment que la bibliothèque occupe à Montréal, au croisement de la rue Berry et du boulevard De Maisonneuve, tandis qu'une douzaine d'annexes réparties sur l'ensemble du territoire québécois conservent ses collections patrimoniales.

Près de dix ans plus tard, BAnQ lance sa plateforme web « BAnQ numérique» qui donne accès à un grand nombre de ressources numériques de l'institution. Si certains documents nécessitent un abonnement à BAnQ, d'autres sont disponibles à distance et en libre-accès, gratuitement. Vous pourrez ainsi retrouver par exemple plusieurs documents provenant des collections spéciales dans la catégorie « Patrimoine Québécois ».

JT Henderson (éditeur), Ice castle, Montreal, Winter Carnival, 1887, chromolithographie, cristaux de mica, ID 1041, BAnQ Rosemont-La Petite-Patrie, BAnQ Numérique, Patrimoine québécois. ©Droits réservés BAnQ
JT Henderson (éditeur), Ice castle, Montreal, Winter Carnival, 1887, chromolithographie, cristaux de mica, ID 1041, BAnQ Rosemont-La Petite-Patrie, BAnQ Numérique, Patrimoine québécois. ©Droits réservés BAnQ

Fonds documentaire

Les collections de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) sont d'une grande richesse en termes de patrimoine documentaire, avec des  collections imprimées, audiovisuelles et numériques, sans oublier des fonds d'archives.

Les collections intègrent presque toute l'édition québécoise, ainsi que des documents relatifs au Québec publiés à l'étranger, des livres étrangers publiés avant 1801, des collections à valeur historique, des collections spéciales telles que des cartes géographiques, des affiches ou des estampes. BAnQ conserve également de très importants fonds d'archives privées, gouvernementales, civiles et judiciaires, qui témoignent de la culture et de la société québécoises depuis les origines coloniales jusqu'à notre époque. Les fonds d’archives des beaux-arts, conservés dans les centres d’archives de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, sont repérables dans la base de données patrimoniale, Pistard.

Exemples de grandes collections d'art

Affiches

Cette collection comporte plus de 35 000 documents publiés au Québec entre le XIXe et le XXe siècle. Elle comprend différentes thématiques : affiches de théâtre, de spectacles de danse, d'événements musicaux, de cinéma, d'expositions, de festivals, théâtres d'été, festivals en région, scène musicale locale, affiches sportives et touristiques ou encore affiches d'information et de sensibilisation du public.

Cartes postales

L'ensemble comprend plus de 50 000 cartes postales québécoises, datant de la fin du XIXe siècle jusqu'à notre époque. Bénéficiant notamment de la mise en place du dépôt légal en 1992 ainsi que de plusieurs dons, elle représente l'une des collections les plus complètes sur le Québec, qu'elles soient publiées localement ou qu'elle évoque le Québec. De nombreuses villes et régions sont représentées sur les cartes postales, telles que les Îles-de-la-Madeleine, l'Outaouais, Cantons-de-l'Est, la ville de Québec ou encore la Ville de Montréal, qui pour sa part concentre près de 11 000 cartes postales.

De nombreux sujets sont abordés : urbanisation, architecture, vêtements, transports, agriculture, métiers, industrie, loisirs.

Estampes

Les estampes représentent à ce jour plus de 30 000 pièces réalisées par plus de 1 500 artistes. Si certaines œuvres ont été produites à l'étranger, la majorité sont des estampes québécoises réalisées après les années 1950. Plusieurs artistes importants figurent au corpus, tels qu' Albert Dumouchel, René Derouin, Michel Leclair, Pierre Ayot, Louis Pelletier, Carmelle Martineau, Bonnie Baxter, Roland Giguère, Louis-Pierre Bougie ou encore Bill Vincent.

Iconographie documentaire

Plus de 750 gravures, dessins, coupures de presse et reproductions façonnent ce corpus, qui couvre une période allant du  XVIIIe siècle au début du XXe siècle. Cette collection illustre plusieurs aspects de la vie québécoise d'alors : constructions, lieux d'activités commerciales, incendies, modes vestimentaires ou encore scène de vie citadine et régionale. Parmi les fleurons de cette collection d'iconographie documentaire figurent les gravures de William Henry Bartlett de 1842, les illustrations tirées du périodique Canadian Illustrated News (1869 à 1883) ou encore les œuvres d'artistes reconnus tels que Charles Beauclerk, James Duncan, George Heriot, William S. Hunter, Edmond-Joseph Massicotte, John Murray ou Robert A. Sproule.

Livres d'artistes et ouvrages de bibliophilie

Cette catégorie regroupe plus de 3 800 documents, québécois ou évoquant le Québec. Ils couvrent une période allant du XXe au XXIe siècle, avec une majorité de livres publiés après 1970.

Les ouvrages de bibliophilie réunissent des livres originaux ou rares, incluant des livres étrangers. Que ce soit par leur couverture, leurs illustrations, leur reliure ou la rareté de l'exemplaire, ils constituent une collection précieuse. Les ouvrages comprennent également les albums d'estampes - boîtiers ou portfolios - de créateurs ou de projets collectifs.

Livres anciens

La collection de livres anciens totalise près de 11 000 documents, publiés entre les XVe et XIXe siècles. Bien que les livres constituent une grande part de cet ensemble, nous y trouvons également des périodiques et des feuilles volantes. Au sein de ce corpus sont conservés les premiers imprimés québécois (ou évoquant le Québec). Les beaux-arts sont représentés dans ce corpus, aux côtés d'autres disciplines.

Programmes de spectacles

Cette collection patrimoniale rassemble plus de 30 000 programmes de spectacles, qui se répartissent entre les domaines suivants : musique, théâtre, opéra, danse, cérémonies, cirque, spectacles de variétés, lectures de poésie, événements multidisciplinaires, et plus encore. Sont conservés également dans cette collection des éléments inédits tels que des billets d'entrée, des communiqués de presse, des prospectus publicitaires, des annotations ou encore des autographes.

Reliures d'art

Les collections spéciales de BAnQ comportent près de 330 œuvres uniques de relieurs québécois, réalisées entre le XXe et le XXIe siècles. Les reliures d'art ont été collectées par BAnQ à partir des années 1970, et lors des années 2000, elles furent acquises de manière plus régulière à l'aide d’un programme annuel d'acquisition de reliures d'art, avec des dons et achats réalisés de manière rétrospective.

Reproductions d'œuvres d'art

Cet ensemble concentre près de 1 400 documents. Il s'agit d'œuvres d'artistes québécois et étrangers dupliquées avec soin afin de produire une reproduction exacte de l'image originale. Les pièces d'art s'échelonnent entre 1960 et de nos jours. La collection a été mise en place suite au dépôt légal de 1992, et présente par exemple des tableaux et des dessins.

Informations pratiques

  • Adresse : 2275, rue Holt, Montréal (Québec) H2G 3H1
  • Téléphone : 514 873-1100 ou 1 800 363-9028 (au Québec)
  • En ligne : Formulaire
  • Heures d'ouverture de la salle de consultation : du mardi au vendredi, de 9 h à 17 h
  • Heures d’ouverture de l’édifice : du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30

 

Pour en savoir plus

 

 

Chloé Bonnamy
Service de l'informatique documentaire

Publié par Chloé BONNAMY le 9 mars 2018 à 10:00

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Sous les coupoles

Bienvenue sur le blog de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art

Lire la suite

Suivez-nous

Archives