La bibliothèque du Musée de l'Homme Yvonne OddonUn nouveau lieu après 7 ans de rénovation

Bibliothèque du musée de l'Homme Yvonne Oddon

La bibliothèque du Musée de l’Homme ou bibliothèque Yvonne Oddon est une bibliothèque du réseau des bibliothèques du Muséum national d’histoire naturelle. Elle a rouvert ses portes à l’automne 2015 en même temps que le Musée de l’Homme, après 7 ans de rénovation. Elle tire son nom de la première bibliothécaire, Yvonne Oddon, qui avait reçu de Georges-Henri Rivière en 1929 la mission d’organiser les collections de la bibliothèque du Musée d’ethnographie du Trocadéro devenu en 1937 Musée de l’Homme.

Ses collections aujourd’hui sont cependant différentes de l’ancienne bibliothèque du Musée de l’Homme. La photothèque et les collections documentaires d’ethnologie sont désormais conservées au Musée du Quai Branly-Jacques Chiracet la Réserve est déposée à la bibliothèque centrale du Muséum. Aujourd’hui, la bibliothèque du Musée de l’Homme possède environ 35 000 ouvrages, 800 titres de revues et 30 000 tirés-à-part.

Bibliothèque implantée dans l’enceinte d’un musée, elle est ouverte à tous les publics mais s'adresse d'abord aux chercheurs, étudiants et professionnels intéressés par les disciplines couvertes par ses collections et par l'histoire du Musée de l'Homme.

Les domaines concernés ?

La première spécialité est la préhistoire, la bibliothèque du Muséum national d'Histoire naturelle étant CADIST (Centre d’Acquisition et de Diffusion de l’Information Scientifique et Technique) depuis 1982. Tous les aspects de la préhistoire du monde entier sont représentés : art préhistorique, domestication animale et végétale, outillage, structure sociale, habitats, migrations…
L’anthropologie biologique est très bien représentée que ce soit sous sa forme ancienne, l’anthropologie physique du XIXe siècle, que dans ses développements modernes : l’évolution de l’Homme et la génétique des populations humaines.
Enfin, troisième discipline phare, récemment entrée à la bibliothèque du Musée de l’Homme car issue de l’intégration d’une bibliothèque spécialisée du site du jardin des plantes, l’ethnobiologie, c’est-à-dire les relations de l’Homme avec la nature (écologie politique, alimentation, paysages, conservation des patrimoines naturels…).
À côté de ses disciplines et en lien avec les collections naturalistes conservées au musée, nous développons aussi un fonds spécialisé sur la conservation des restes humains.




Bibliothèque du Musée de l'Homme, crédit JC-Domenech

La particularité du lieu ?

La vue sur (le haut de) la tour Eiffel ! Qui disparaît ou apparaît au gré des nuages et scintille toutes les heures.
Nous détenons aussi la clef de lecture de l’architecture du bâtiment puisque certaines fenêtres donnent sur la verrière de l’ancien palais du Trocadéro de 1878 encerclée par la construction de 1937 de Jacques Carlu, le tout dans un espace rénové.

Les documents les plus convoités ?

Depuis presqu’un an, ce sont surtout les ouvrages relatifs à l’histoire du Musée de l’Homme qui ont remporté les plus grands succès. Mais ils sont suivis de près par un ouvrage sur le néolithique en Île-de-France et d’un autre sur l’appropriation de la nature par l’homme.

Le public régulier ?

Notre public phare est composé des étudiants et chercheurs du Muséum ainsi que de l’équipe muséographique du Musée. Mais nous recevons aussi un important public extérieur intéressé par nos collections spécialisées : artistes, chercheurs d’autres institutions, professionnels des musées, retraités passionnés, étudiants des universités ayant un cursus en anthropologie ou préhistoire…

L'outil phare ?

Le bibliothécaire ! Sinon, le portail documentaire.
Il regroupe toutes les collections documentaires,  imprimés, électroniques, graphiques, manuscrits et archives du réseau des bibliothèques du Muséum. 

Une pièce maîtresse des collections ?

L’équipe de la bibliothèque a une tendresse particulière pour « Hommes et cavernes : nos ancêtres il y a 20 000 ans » de 1957 chez Fleurus. L’auteur des illustrations, non mentionné sur la page de titre mais qui a quand même signé un de ses dessins n’est autre que le jeune Jean Giraud, plus connu sous ses pseudonymes Gir ou Moebius.



Hommes et cavernes : nos ancêtres il y a 20 000 ans, 1957, Edition Fleurus, illustration J. Giraud
     
Hommes et cavernes : nos ancêtres il y a 20 000 ans, 1957, Edition Fleurus, illustration J. Giraud

L'équipe ?

Petite mais dynamique ! Une conservatrice et deux magasiniers animent, gèrent les collections et assurent l’ouverture de la bibliothèque de 10h à 18h du lundi au vendredi.

Services

  • Consultation sur place pour le public extérieur.
  • Réservation en ligne des documents
  • Prêt d’ordinateurs portables dans l’enceinte de la bibliothèque et wifi
  • Lecteur agrandisseur pour les malvoyants
  • Photocopies et impressions payantes

Informations pratiques

Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 18h (y compris le mardi, jour de fermeture du musée).
17, place du Trocadéro-et-du-11 novembre 75016 Paris
01 44 05 73 81
bmh @ mnhnh.fr

 

Nathalie Charrier-Arrighi

Responsable de la bibliothèque du Musée de l'Homme

Enregistrer

Publié par Sabine Roulleau le 29 septembre 2016 à 11:00

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Sous les coupoles

Bienvenue sur le blog de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art

Lire la suite

Suivez-nous

Archives