Miroir de la calligraphie des nouvelles beautés de Kitao Masanobu

Shin bijin awase jihitsu kagami de Kitao Masanobu

Parmi les très nombreux recueils d'estampes japonaises acquis par Jacques Doucet, un petit bijou particulièrement riche en couleurs chatoyantes est le Shin bijin awase jihitsu kagami ( 新美人合自筆鏡), autrement dit « Miroir de la calligraphie des nouvelles beautés », conservé sous la cote 4 Est 461.

L'auteur en est Kitao Masanobu  (1761-1816), également poète et écrivain connu sous le nom de Santō Kyōden, à l'origine d'une prolifique production de livres illustrés.

L'album témoigne de la popularité du quartier des plaisirs de Yoshiwara, à Edo, dans les années 1770 et 1780, qui inspira de nombreux artistes, même si  le « Miroir » surpasse de loin les autres productions de l'époque par son large format et la multiplicité des tons. Chaque gravure inclut un poème calligraphié par une des courtisanes représentées.


Kitao Masanobu, Shin bijin awase jihitsu kagami, xylographie. Bibliothèque de l'INHA,4 Est 461. Cliché INHA

En savoir plus

Cet album est numérisé et consultable sur la Bibliothèque numérique de l'INHA.

Christine Ferret

Service du développement des collections

Publié par Sabine Roulleau le 2 avril 2015 à 11:13

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Sous les coupoles

Bienvenue sur le blog de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art

Lire la suite

Suivez-nous

Archives